Les vacances dans le sud




Juin-Juillet ’11

C’était bientôt le mois de juillet, et c’était le temps des vacances. Entre la semaine a Getaria et celles que j’allais passer a Barcelone puis dans le sud de la France, le vélo a été une activité assez faiblement pratiquer. Mais ce n’est pas vraiment grave, je n’ai jamais prétendu que le vélo était le seul chose importante de mon voyage.

Deux jours de train m’ont ramené des Pays Basque a Barcelone a temps pour croise Rémy et aller passer la St-Jean avec un paquet d’autres expats du Québec. On est parti ensuite a la découverte de Barcelone, une ville qui se mérite amplement tout ce qu’on l’en dit. Les classiques comme le Parc Guell, la Segreda Familia et le musée Van Gogh sont inévitable, quoique un peu cher. Mais aussi des trouvailles, comme un mini-bar dans le quartier turc avec une décoration entièrement sur le thème des poissons (le plafond est un faux fini écailles). Je finis mon séjour chez Harriet de warmshowers, qui entre autre enseigne au enfant de Corey Hart le jour et est une poète accomplie le soir. Elle pars aussi deux semaines plus tard pour son premier long trek et on passe un peu de temps a magasiner pour son vélo. Aux dernières nouvelles, elle s’était rendu jusqu’en en Grèce avec son vieux vélo de ville un peu rafistolé. Excellent!

Encore un retour en France. Je roule contre la Tramontane jusqu’à tard dans la nuit. L’avantage étant que sans aucune voiture je peux prendre toute la largeur de la route quand une rafale me frappe. Le vent est si terrible, je n’ai jamais rien eu de pire a date. Certains coup de vent me stoppe littéralement et je perds presque pieds.

J’arrive quand même a Perpignan, point de départ de cette année, plus de trois mois plus tard, et je prends le train pour Marseille rejoindre une amie. Je me prends les pieds la-bas encore pour une bonne dizaine de jour. Quelques réparations à faire sur le vélo, et un blog a organiser (celui-ci!). Sinon on passes notre temps au bord de la mer à relaxer. Oursins, snorkel et barbecues. J’ai toujours dit qu’il fallait prendre des vacances dans un voyage, question de ne pas perdre l’envie de partir. Je crois bien que c’est vrai.

Un épopée de train a travers France et Italie, comprenant un feu sur la voie et une nuit sur le sol de la pire gare d’Europe, m’amène a Udine tout près de la frontière Slovène pour la prochaine étape du voyage; les Balkans!

Voir toutes les photos

Submit comment

Are you excited?We are giving away a $50 gift card every day

Don’t miss the chance to participate in the biggest giveaway of this year.